Les facultés de médecine canadiennes ont-elles un nombre limité de DHCEU qu’elles acceptent à des postes de résidence chaque année ?

Oui. Il y a des quotas rigoureux en ce qui concerne le nombre de DHCEU accepté à des postes de résidence chaque année. Ces quotas varient selon la province. La plupart des facultés de médecine canadiennes ont des postes désignés pour les candidats DHCEU lors du premier tour. Il n’existe toutefois aucune garantie que tous les postes disponibles seront pourvus. Au Québec, il y a un processus de sélection rigoureux pour les DHCEU, et les DCM et les DHCEU rivalisent pour les mêmes postes.

Pendant le deuxième tour, la plupart des postes vacants deviennent compétitifs. C’est-à-dire, les DCM et les DHCEU se font concurrence pour les mêmes postes disponibles, sauf en Ontario et en Alberta. Les programmes en Ontario et en Alberta garderont les volets pour les DCM et les DHCEU séparés lors du deuxième tour, comme lors du premier tour. Encore une fois, il n’est pas garanti que tous les postes disponibles seront pourvus.

De l’information concernant les quotas, si disponible, se trouve dans les descriptions de programmes.

Commentaires

Cet article n'accepte pas de commentaires.