Est-ce qu’un programme de formation postdoctorale d’une année aux États-Unis (pas une résidence) me rendait inadmissible au premier tour du jumelage R-1 ?

Si un candidat n’est pas jumelé lors des jumelages de CaRMS et du NRMP, mais qu’il désire compléter un programme de formation postdoctorale aux États-Unis, cela le rendrait inadmissible aux premiers tours de jumelages R-1 futurs.

Un candidat est seulement admissible au deuxième tour du jumelage R-1 s’il a participé à un programme de formation postdoctorale aux États-Unis.

Selon la motion de l’Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) :

« Que la participation au premier tour du jumelage de résidence canadien soit limitée aux diplômés admissibles de facultés accréditées par le LCME/CAFMC ou de facultés de médecine internationales et qui n’ont aucune formation postdoctorale antérieure accréditée par le CRMCC/CFMC/ACGME. »

Cet article vous a-t-il été utile?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 1

Commentaires

Cet article n'accepte pas de commentaires.